Les comptes-rendus



2018

Trophée d’Automne des Soling au Cercle de la Voile d’Angers

Article écrit par Patrick Godest et Philippe Gontier, du Cercle de la Voile de Paris

Comme l’année dernière, le CVP était présent avec un équipage (Patrick Godest, Philippe Gontier) à ce Challenge organisé par nos amis du Cercle de la Voile d’Angers. Juste retour des choses puisque les équipages Angevins viennent chaque année participer à notre Open Soling Trophy. Nous y avons retrouvé nos amis de l’YCIF avec entre autre Michel La Clavière et Gilles Govin, venus régater avec deux Ailes. 

Et, une fois encore, la gentillesse et la chaleur de l’accueil n’ont eu d’égal que son efficacité. Ainsi, pour nous éviter de déplacer un bateau, les membres du CVA ont œuvré pendant 15 jours, y compris en re-manchonnant un mât, afin de nous permettre de naviguer sur le Soling du club .

Sur l’eau, l’hiver nous étant brusquement tombé dessus, il valait mieux être bien couvert.

 

Samedi, après un sympathique déjeuner, les conditions étaient au final très agréables, du froid mais avec un beau soleil et un vent léger dans l’axe de la Maine, à savoir globalement Nord-Sud.

13 bateaux sur la (courte) ligne de départ, dont 3 Ailes et notre ami J.Y. Manach, venu tester en régate son nouveau « petit » Morgann . Des courses très disputées, 3 manches courues, et nous sommes 2èmesur 9 Soling à l’issue de cette première journée.

Après l’effort … le réconfort, avec le traditionnel dîner des équipages ; nos hôtes, toujours aussi conviviaux avec, à la manœuvre pendant ces 2 jours, une très efficace et dévouée équipe de bénévoles menée par la Présidente du CVA, Véronique Protat, qui se multipliait à terre comme sur l’eau, trouvant le temps de régater sur sa superbe Aile en bois.

 

Cette soirée fut l’occasion d’échanger nos « affiches » respectives éditées à l’occasion, pour l’un, de son 150èmeanniversaire et, pour l’autre, son 100ème, deux vieilles dames toujours très actives !

Dimanche, encore le froid et un vent bien établi, accéléré par un effet de « goulet » nous réservant de bonnes « bouffes » à 15-20 Nds. L’équipage CVP fut beaucoup plus à la peine sur les 3 manches courues et le résultat final s’en est ressenti ! Nous finissons  5ème, Jacques Montecot du CVA l’emportant après avoir mené de bout en bout, devant Marc Lefèvre équipé pour l’occasion du Secrétaire de la classe française, François Gombeaud.

 

En résumé, un excellent WE qui nous incite à encourager vivement les CVPistes à venir régater au CVA, Cercle que nous sommes heureux et fiers d’avoir comme Club Allié. 


Open Soling Trophy  15 et 16 septembre

 

Comme chaque année, le Cercle de Voile de Paris (CVP) a organisé son Open Soling Trophy les 15 et 16 septembre.

 

Cette régate, courue sur la Seine, a rassemblé quinze équipages, dont celui de Roman Koch, venu dès la veille pour une séance de coaching au profit des Parisiens. Deux Soling étaient également venu d’Angers et un de La Baule.

 

La bataille a été très disputée, avec une tendance à la loterie due à un vent faible et changeant ! Il n’empêche que l’équipage des frères Godest, renforcé par Armelle Furic le dimanche, a encore gagné ce trophée ; la connaissance du plan d’eau, de ses pièges et de ses particularités, leur ont permis de maitrisé Roman, qui termine deuxième devant un autre équipage parisien.

 

Cette manifestation a également permis de réunion l’assemblée générale de l’Association française de Soling. Après avoir renouvelé une partie de son bureau, les discussions ont beaucoup tourné autour de la préparation du Championnat du Monde, que le YCLB et l’association organiseront en septembre prochain.

Open de La Baule  26 au 29 juillet

Par  Gabor Helmhout, NED 33

Jour 1

Parce que les équipes françaises sont toujours dans les manifestations internationales, et parce que la France n’est en effet pas si loin des Pays-Bas, nous avons pensé que c’était une bonne idée de venir à l’Open de La Baule. C’est aussi le lieu de rendez-vous pour les Championnats du Monde de Soling 2019 et c’est une bonne opportunité de tester le plan d’eau. 

 

La version courte : La Baule est un endroit idéal (et, pour beaucoup ici en Europe, accessible dans les 12 heures) et nous nous sommes sentis, avant même notre arrivée, appréciés du Club Français Soling. Francois Gombeaud et ses amis nous ont vraiment aidé, y compris pour trouver au dernier moment un super équipier, après que nous ayons du laisser l’équipier d’origine dans un hôpital néerlandais (pas de soucis il se porte bien et sera mieux bientôt !).

Aujourd'hui, c’était le premier jour de la course avec 7 Solings sur la ligne de départ. Les conditions étaient difficiles avec un Sud Ouest 4-7 nœuds avec des bascules de  20 degrés (certains l’assurent) sur le parcours de la course. La direction de course a été bonne et l’équipe a pu, même avec le courant, faire une ligne de départ équitable et un parcours de course juste.

Le premier bord de près a été impacté par un changement durable après environ 8 minutes de course. Les bateaux qui ont su tirer profit de l’ascenseur dans le courant qui était opposé au bord favorable ont été les meilleurs à la bouée.  NED 33 (Rudy Den Outer-Gabor Helmhout – et le local Jean Bowman Christophe Mouille aka 'Kikou' aka 'super numéro 1") passe  d’abord puis FRA 172 barré par Frédérique Godest et ayant à son bord Legond Claude et François. En 3ème FRA 182 (Yves Steff - Bruno Gérard - Louis-Etienne Du Reau). Dans la première manche sous le vent le vent tombe, ce qui rend ce bord  assez difficile avec les courants du moment. Choisir l’angle droit à la marque sous le vent était le plus favorable. Même si la flotte est restée plus compacte, le NED 33 a maintenu son avance et termine premier. FRA 172 arrive 2ème et 3ème  FRA 182.

 

Nous attendons avec intérêt les courses de demain car les prévisions sont pour plus de vent et il y a 3 courses programmées. C’est le temps d’une longue nuit de sommeil pour se préparer à une bonne action sur ce site super !

Comme le départ à cause de la marée haute est tôt le matin, le Yacht Club a organisé un petit déjeuner pour tous les participants avant de sortir en mer, un exemple de la grande hospitalité française que nous avons rencontré ici jusqu'à présent.

 

Jour 2

Le 2ème jour de l’Open de La Baule a été une longue journée pour les participants.

Cette journée a commencée à 7 h 30 par un petit déjeuner au Yacht club de la Baule (une belle initiative du Yacht Club !) afin de quitter le port avant 9 heures.  La journée a commencé avec un vent de sud-est de 16-18 nœuds dans la première course revenant lentement au sud sud-ouest et diminuant de quelques nœuds. La marée s’est avérée être un facteur clé qui a été correctement interprété par NED 33 avec Rudy den Outer, Jean Christophe Mouille et Gabor Helmout qui finiront premiers suivis de FRA 182 avec Yves Steff, Bruno Gerard et Louis Etienne Du Reau en 2ème position et  FRA 164 avec Francois Gombeaud, Eric Membre et Philippe Montecot à la 3ème place. 

 

La course 3 a été lancée avec 14 à 16 nœuds Sud Sud Ouest, avec des oscillations de 5 degrés faiblissant à 10-12 nœuds. Cette course a été marquée par quelques rafales qui ont rendu la flotte très compacte avec beaucoup de changements de position.

La course a été remportée par NED 33 qui avait bonne vitesse générale  et qui a été en mesure de lire correctement le courant sud-ouest diminuant progressivement pendant la course.

Le vent au début de la quatrième course est de 10-12 nœuds d’Ouest, faiblissant à 8-10 nœuds à mi-chemin du premier bord de vent arrière. Des risées sont arrivées du Sud-Ouest ainsi que des vagues. Cela impliquera quelques moments tendus pour le vainqueur de la course, NED 33, avec les bateaux rattrapant prenant le vent plus tôt que lui. NED 33 a réussi à rester en tête. La dernière course (4ème) du jour (sur cinq au total) sera courue dans un vent de vent du Sud-Ouest. Il y avait un courant frais circulant sur zone qui limitera les options pour s’attaquer aux leaders. NED 33 terminera cette course en tête suivi de près par FRA 182. Yves allait très vite dans cette dernière course. NED 33 à donc réussi à terminer premier au général.  

Après cette longue journée de 4 courses (une heure par course), la flotte s’est réunie au Yacht Club pour un grand dîner (y compris quelques merveilleux "Tofinou") ainsi qu’avec les marins des autres classes participant à l’Open de La Baule : une bonne occasion de rencontrer de vieux amis, de découvrir de nouveaux amis et d’améliorer la langue (Français).

En conclusion, cela a été une bonne manifestation pour nous et nous avons eu beaucoup de plaisir pendant les régates. L’équipe d’organisation du Yacht Club et le comité de course a fait un travail fantastique (et professionnel) avec une gestion de la course très claire et des décisions prises en toute transparence.

Nous nous sommes sentis vraiment bien accueillis par le yacht Club et l’Association Française de Soling et il est bon de voir qu’ils commencent à avoir une flotte en pleine croissance avec des marins venant d’autres classes. Cela montre que notre meilleur marketing doit montrer aux autres classes une flotte large et compétitive pour qu’ils se rendent compte que le Soling n’est pas seulement un bateau fantastique mais aussi vivant avec une classe de voile monotype concurrentielle.

L’Association Française de Soling est déjà en pleine préparation pour le Championnat du Monde 2019 qui se tiendra à La Baule et sans aucun doute ils géreront une bonne manifestation pour la classe Soling internationale ! Les conditions se prêtent à toutes les flottes du monde entier et celles basées sur des lacs ; ceux qui pensent (à tort) que la course en bord de mer n’est pas leur « affaire » ne devraient pas être inquiets de courir ici : le plan d’eau est facile, même dans les moments venteux et nous nous n’avons  jamais vu de grosses vagues. Donc il est vraiment amusant et accessible pour nous tous. Venez et amusez-vous !

 

En tant qu’Association Néerlandaise de Soling, nous avons convenu avec la NSA Français (et les autres NSA qui sont intéressées) de coordonner notre calendrier national pour les années à venir afin de faciliter les déplacements et la course dans les plus grandes flottes d’Europe. Nous pensons que c’est la « clé » pour garder les gens intéressés par la classe et maintenir la bonne course au sein de la classe.

Voir toutes les photos

 

Haut de page

Régate de La Baule du 21 et 22 juillet

Le bateau est mis à l’eau le vendredi matin afin de pouvoir sortir avec Florian mon petit fils. Nous en profiterons pour naviguer tous les deux pour une séance d’apprentissage au spi. Cela s’annonce très bien pour la suite, il apprend très vite ! Un futur équipier en prévision... Cette régate ne voit qu’un nombre restreint de bateaux, et malheureusement qu’un seul Soling sur les 6 bateaux présents.

Le lendemain, les choses sérieuses commencent, Philippe et Guillaume viennent former l’équipage pour cette régate : petit temps, vent n’excédant pas les 6 nœuds pour la journée, avec un vent très variable en direction pour la première course.
Pour la première course, suite à un départ déplorable (Certains dragons ne connaissent pas trop les règlements qui s’appliquent autour du bateau comité…), nous ne pourront pas rattraper le premier. Pour les deux autres courses, nous les gagnerons, mais malheureusement le temps compensé ne sera sauvé qu’à une seule des deux courses. Pour l’autre, la première place sera perdue que pour une tout petite poignée de secondes !
Les courses du dimanche seront annulées pour manque de vent.
J’ai fait changer de poste à Guillaume et Philippe alternant la place de N° 1 et N° 2 afin de préparer Guillaume à notre déplacement au championnat du monde en Argentine au mois de novembre que nous allons courir avec François.

 

Cette régate a servi d’entrainement sous le soleil baulois, dans une ambiance chaleureuse autour du bar, face à la mer...Avis aux amateurs !

Haut de page

Championnat de Grande Bretagne 29 au 1 juillet 2018 Rutland SC

En route pour Peterborough (200 km au nord de Londres) en Grande Bretagne ce jeudi 28 juin à 6 h  du matin ! Le premier arrêt est à Angers pour prendre François et Gilles , direction Calais pour passer en Angleterre. Après quelques 300 Km sur les routes anglaises avec leurs habituels bouchons, nous arrivons à 19 h 00, accueillis par un beau temps exceptionnel. Cela nous permet de gréer le bateau sitôt arrivés.

Nous découvrons l’immense plan d’eau du Rutland Sailing Club ainsi qu’un magnifique club house où nous prenons nos repas et sommes logés. L’accueil est très chaleureux et cela nous fera un petit pincement au cœur en partant le lundi matin…

Côté navigation, nous avons eu le plaisir de naviguer contre  des Anglais,  deux Australiens, venus pour l’occasion de Perth et de Durban et un autre équipage français.

 

Dès le début, dans un vent irrégulier en direction et par 15 à 20 nœuds de vent, l’australien Gary Richarson équipé de Stewart Lee et Karl Gotts prend l’avantage en remportant les deux courses du premier jour. Nous le talonnons en finissant  2ème et 3ème. L’autre équipage Français (Lionel Vidal, Vincent Meyrymac et Eric Vidal) a du mal à prendre ses marques avec leur bateau emprunté sur place.
Le deuxième jour, le vent monte d’un cran et souffle de 18 à 25 nœuds, mais il est beaucoup plus stable en direction. Nous remportons les deux premières courses du jour. Mais hélas,  des problèmes de spi et de tangon aux deux autres courses (spi sous le bateau à l’affalage et puis ferrure de tangon cassé à l’autre course) freinent nos ardeurs. Pourtant nous restons toujours dans le coup pour le titre à ce moment. L’équipage Vidal, Meyrymac, Vidal font alors leur meilleur score en terminant 4ème à la 6ème course.

Le dernier jour, le vent est beaucoup moins fort (3 à 8 nœuds). Dans ce petit temps,  nous ne trouvons pas le réglage nécessaire pour inquiéter l’australien.  Dommage ! Nous ne pouvons qu’assurer notre place de second au général.

 

 

Le soir, nous montons donc sur le podium pour notre place de second. Ce sera l’occasion d’échanger les guidons entre les clubs du Yacht Club De La Baule et le Rutland Sailing Club. Le lundi matin, aux aurores, c’est le départ vers la France, via le ferry de Douvres, pour regagner notre port d’attache La Baule.
Une belle régate avec des batailles intenses, de jolies rencontres qu’on aura plaisir à retrouver au championnat du monde en France, l’année prochaine !

Haut de page

Trophée de printemps des Soling du 9 et 10 juin 2018  CVA

Malgré un nombre de participants réduit, nous avons passé un très agréable samedi avec du vent contrariant qui a mis du piquant dans la stratégie des équipages et 5 manches qui étaient de plus en plus sportives et ventées.

La course a été abondamment commentée au bar et pendant le dîner convivial qui a suivi.

 

Malheureusement le dimanche matin après le petit déjeuner, le courant, la pluie et le manque de vent n'ont pas permis de prendre le départ.

Mais, la bonne humeur collective a généré de bons moments. Les absents vont le regretter !!!!

 

 

Nous étions très heureux de recevoir nous amis de La Baule : Sylvie et Patrick Nicolas avec leur soling Iznogoud

Haut de page

YCLB 14 et 15 avril 2018

De meilleurs résultats pour les Soling Baulois

 

Le Yacht Club de La Baule nous a proposé pour ce week-end une organisation différente, qui permet de naviguer plus longtemps. Le samedi soir, nous sommes allés au port de Pornichet, pour ne pas être tributaires de la marée le lendemain. Nous avons donc pu partir plus tôt sur l’eau pour plus de navigation !

Le samedi, soleil et petite brise attendaient les 10 bateaux avec nos deux Soling, Léa et Iznogoud. La seconde course a vu une belle bagarre entre les deux Soling, Léa arrivant toujours devant Iznogoud ! Mais tous deux sauveront leur rating et termineront 1 et 2 au temps compensé. Bien sûr, le soir nous referons le monde autour d’un pot au club…

Le dimanche s’annonçait pluvieux et venté. Par chance, nous aurons du vent (18 à 25 nœuds) et du soleil. Iznogoud, bien placé en bataille avec Léa en tête à la première course, verra tous ses espoirs fondre avec une drisse de spi récalcitrante qui empêchera de rentrer le spi. Course que Léa gagnera en temps réel et aussi au compensé. Léa finira aussi les deux dernières courses en tête, talonné par Iznogoud. Mais les deux Soling ne pourront pas sauver leur rating face au Dragon Cloud Nine de Mickaël Mahé.

Finalement, Léa termine second au général (4-1-1-2-2) et Iznogoud quatrième (7-2-8-3-3), à 1 point du troisième.

 

Un moment très convivial, après le rangement des bateaux, nous a permis de prendre rendez-vous le week-end du 12 et 13 mai avec la même organisation : laisser les bateaux le soir au port de Pornichet pour courir plus de manches, sans contraintes.

Haut de page

YCLB 17 et 18 mars 2018

Les équipiers de IZNOGOUD : Francois GONBEAUD et Philippe HOUSSAYE
Les équipiers de IZNOGOUD : Francois GONBEAUD et Philippe HOUSSAYE

Une reprise en douceur. 

 

Reprise en douceur pour cette première compétition comptant pour le trophée des quillards de sport du Yacht Club de La Baule. Le samedi, 10 bateaux étaient présents, dont 2 Soling et 8 Dragon.

Le samedi, après un départ à 14 h 00, le vent déjà faible est tombé très doucement. Les deux représentants de notre série étaient en bagarre en tête devant les 7 dragons présents. A l’avant dernière bouée, le vent est complètement tombé, obligeant ainsi le comité à stopper la course.
Le dimanche, le vent est monté jusqu'à une douzaine de nœuds juste avant le départ, et s’est maintenu tout le temps de la course. C’est l’équipage du Soling Yves STEFF, Yves ALAIN et Buno GERARD qui s’est imposé sur la ligne d’arrivée. Patrick NICOLAS équipé de François GOMBEAUD et Philippe HOUSSAYE ont eu bien du mal à prendre en main le bateau. C’était la toute première sortie du nouveau Soling que Patrick vient d’acheter en Espagne. Il vient donc grossir la flotte de La Baule. Au final, en temps compensé, Yves et son équipage termineront quatrième et Patrick huitième.

 

Le classement a donc été fait sur la seule course courue le dimanche

Haut de page

2017


CVP 24 et 25 septembre 2017

Une très belle édition de l’Open Soling Trophy à Paris

 

En ce week-end des 24 et 25 septembre, vingt bateaux provenant du CVP (Paris) mais aussi du CVA (Angers) et de Nantes s’étaient donnés rendez-vous pour l’Open Soling Trophy. Cette régate, magnifiquement accueillie et organisée par le Cercle de Voile de Paris, est un des rendez-vous majeurs de l’année.

 

Grace à un comité de course et une équipe de sécurité remarquables, neuf régates ont pu être courues, malgré des conditions de vent souvent très compliquées. Mais une flotte de vingt bateaux sous spi sur la Seine, ça vaut la peine d’être vécu.

 

Au terme de ces deux belles journées, l’équipage Ribadeau-Dumas/De Vallée l’emporte devant les équipages Jambu-Merlin/Dumont/Laurence Laborde et Hervé et Patrick Godest. Malgré leurs bons résultats, les équipages Coindreau/Mardon et Lefèvre/Gombeaud ne pourront accéder au podium.

 

Outre les débats sur l’eau, cet événement a aussi donné l’occasion de tenir l’assemblée générale de l’association française de Soling et de renouveler le bureau ; Marc Lefèvre devient ainsi le nouveau président, accompagné de François Gombeaud comme secrétaire et d’Eric Ribadeau-Dumas comme trésorier.

 

Un excellent dîner des équipages et une soirée agrémentée par un groupe de musiciens bien sympathique, ont permis aux membres des différents clubs de faire plus ample connaissance, avec l’espoir et l’envie de se revoir plus souvent sur l’eau, chez les uns comme chez les autres !

 

Article rédigé par François Gombeaud, d’après la newsletter rédigée par François Laborde, président du CVP

 

Les résultats

http://www.soling.com/results/ShowResults.asp?ID=1036